vendredi 1 juin 2018


Salade de papaye verte


La papaye verte, très utilisée dans la cuisine asiatique, donne, râpée une salade très originale, très fraiche qui accompagne à merveille les brochettes satay ou les poissons. Attention à bien la prendre verte et non mure. Vous la trouverez au rayon des légumes asiatiques.




Pour 4 à 6 personnes :

1 papaye verte d’environ 700 gr(ou plus !!!)
250 g de tomates cerise
1 petite salade iceberg
50 g de cacahuètes grillées et concassées
1 petit bouquet de coriandre

Pour la sauce :

60 ml de jus de citron vert
1 Cs de nuoc-mam (sauce de poisson)
1 Cs de sucre roux
2 gousses d’ail
Vous pouvez ajouter, si vous aimer les plats épicés, 2 piments oiseaux épépinés et coupés très fin

Eplucher et couper la papaye en 4. Retirer les graines et râper la chair (comme des carottes râpées).Verser dans un plat de présentation.
Découper les tomates cerise en 4 et ajouter les a la papaye. Ciseler les feuilles de laitue iceberg et ajouter les.

Préparer la sauce :
Hacher l’ail et fouetter ensemble l’ail, le jus de citron, la sauce de poisson, le sucre et la moitié de la coriandre ciselée.
Verser cette sauce sur la salade de papaye et décorer du reste de la coriandre ciselée et des cacahuètes grillées et concassées.


jeudi 24 mai 2018


Artichauts à la romaine ou carciofi a la Romana



Un petit séjour dans cette magnifique ville « éternelle » qu’est Rome et me voilà de retour avec des souvenirs gustatifs plein les papilles que je me suis empressée, bien évidemment, de refaire à la maison !

Parmi eux « les artichauts à la romaine » qui représentent bien ce que l’Italie a de meilleur : les parfums, la subtilité, la volupté !


Pour cette recette, il est conseillé de prendre des petits artichauts, types artichauts violets méditerranéens. (Qui d’ailleurs viennent souvent d’Italie)






Pour 4 personnes, il vous faudra :

8 artichauts violets
50 g de chapelure
1 petit bouquet de menthe
1 petit bouquet de persil plat
2 gousses d’ail
Huile d’olive
Sel, poivre
1 citron

Commencer par enlever les feuilles dures des artichauts afin de ne garder que les feuilles tendres qui, après la cuisson seront consommables. Couper le pied des artichauts à 4 cm et nettoyer le bien.  Avec la pointe d’un couteau creuser chaque artichaut et enlever le foin central. Afin que les artichauts ne noircissent les faire tremper dans de l’eau citronnée.
Pendant ce là, préparer la farce.
Détailler les feuilles de menthe et de persil. Eplucher les gousses d’ail. Mixer le tout avec la chapelure et un peu d’huile d’olive.
Remplir chaque artichaut avec la farce obtenue.
Dans un faitout verser de l’huile d’olive. Déposer les artichauts pied en haut et arroser les d’huile d’olive. Faire revenir quelques instants (et là hum ça sent tellement bon !!!) puis ajouter de l’eau à mi-hauteur des têtes d’artichauts.
Couvrir et laisser mijoter une ½ heure environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Les artichauts doivent être bien tendres.
Sortir les artichauts en les plaçant sur un plat de service. Arroser les du jus de cuisson et servir chauds ou tièdes.






lundi 14 mai 2018




Flans d’asperges vertes au parmesan


C’est la pleine saison des asperges et le moment d’en profiter. Mille et une manières de les savourer : cuites à l’eau ou la vapeur avec une vinaigrette, en velouté, revenues dans de l’huile d’olive …… et puis la recette que je vous propose aujourd’hui : le flan d’asperges au parmesan, à déguster seul avec une petite salade ou en accompagnement d’un poisson, d’agneau et que sais-je encore…..
Je les ai réalisés en individuel mais rien ne vous empêche de faire cuire ce flan dans un plat à four unique.








Pour 4 personnes, il vous faudra :

500 à 600g d’asperges vertes
20 cl de crème fraiche liquide
2 œufs
2 Cs de maïzena
80 g de parmesan râpé

Préchauffer votre four à 180 °

Eplucher les asperges et en couper les bouts « durs »
Réserver 4 jolies pointes pour le déco
Les faire cuire dans l’eau ou à la vapeur pendant 20 mn environ. En vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.
Les couper en morceaux et les mettre dans un mixeur avec les œufs, la crème, la maïzena le sel et mixer. Ajouter le parmesan râpé et mixer à nouveau pendant 3 à 4 secondes. Verser la préparation dans 4 ramequins à four et enfourner 20 mn.
Servir chauds ou tièdes





vendredi 13 avril 2018



Les délicieux petits cakes citron vert et coco


Des petits gâteaux vites préparés, très moelleux et très parfumés. Bien sûr, ils peuvent se déguster tel quels, mais vous pouvez aussi les transformer en cupcakes en leurs ajoutant une crème que j’ai déjà utilisée pour mes cupcakes tout citron












  
Pour une douzaine de petits cakes il vous faudra :

200 g de farine
½ sachet de levure
125 g de beurre
150 g de sucre cassonade
3 œufs
3 citrons
100 g de coco râpée

Préchauffer votre four  à 180°

Commencer par prélever le jus et les zestes des citrons. Réserver
Au robot, fouetter ensemble le beurre et le sucre jusqu’à la consistance d’une mousse bien blanche !
Fouetter les œufs ensemble et ajouter les progressivement au mélange beurre-sucre, tout en continuant de battre
Ajouter alors le jus et les zestes des citrons
Dans un récipient, mélanger la farine, la levure et le coco râpé, puis ajouter ce mélange au précèdent en évitant de trop travailler la pate

Remplir des petits moules à muffins aux ¾ et enfourner pour 20 mn

A la sortie du four, saupoudrer vos petits cakes coco de coco râpée

jeudi 5 avril 2018

brioches au sucre




pour le petit- déjeuner ,
des petites brioches au sucre moelleuses,très bonnes  nature,mais aussi trop bonnes accompagnées de confiture, de pâte à tartiner...

beaucoup plus faciles à réaliser qu’une brioche classique que l'on doit laisser reposer toute une nuit, elles ne demandent que peu de repos.













 Pour 12 petites brioches, il vous faudra

200 g de lait
25 g de levure boulangère
500 g de farine
2 œufs + 1 œuf pour la dorure
50 g de sucre en poudre
1 c. à café de sel
120 g de beurre doux ramolli
sucre perlé


Réalisation

faire tiédir le lait et y délayer la levure

Mettre dans  le bol du robot le lait et la levure avec les œufs ,le sucre et bien mélanger
ajouter alors la farine et le sel puis le beurre ramolli.former une boule


   Mettre la pâte dans un récipient recouvert d'un linge dans un endroit tempéré.   laisser pousser 45 minutes. Si la pâte ne monte pas assez vite vous pouvez placer la pâte dans le four à micro-onde dans lequel vous aurez fait chauffer de l’eau pendant 4 à 5 mn. C’est l’humidité qui aidera à la « pousse » de la pâte.
Au bout de ce temps déposer la pâte sur un plan de travail fariné. Rabattre la pâte et la couper en 12 pâtons.

Rouler chaque pâton sur lui-même, avec la paume de la main, pour lui donner une forme de boule.
Poser les brioches sur une plaque de cuisson.Avec un pinceau enduire chaque boule d’œuf battu additionné d'un peu d'eau ,et enfourner dans un four à 50°C, porte ouverte pendant 1/2 heure pour la deuxième pousse.

Sortir ensuite les pains du four et monter la température à 170°C
Cuire 15 minutes à 170°C.

Les petites brioches  sont cuites quand elles  prennent une belle couleur dorée. Laisser refroidir sur grille.


















Tarte d’automne, champignons et fromage bleu d’Auvergne






En ce début d’automne, encore très ensoleillé dans notre sud,
Le rafraichissement des températures se faisant malgré tout sentir les envies de produits bien de saison m’ont incitée à réaliser cette délicieuse tarte aux champignons et bleu d’auvergne. Parmi les pates persillées, j’ai opté pour le bleu, moins fort que le roquefort dont le gout très prononcé pourrait l’emporter sur celui des champignons .Quant aux champignons, les champignons de paris sont un excellent choix, mais libre à vous de choisir une autre variété !

La qualité de la pâte étant primordiale pour une bonne tarte, n’hésitez pas, si vous en avez le temps, à la réaliser vous-même
La recette de cette tarte est celle d’un super chef pâtissier, Christophe Michalak !!






 Cette tarte est réalisée pour 4 personnes :


Préparation :
La pâte :
200 g de farine
125 g de beurre mou
1 jaune d’œuf
30 g de lait froid
½ cc de sel
La garniture
300 g de champignons
2 belles échalotes
2 œufs plus un jaune d’œuf
25 cl de crème fraiche liquide

Cuisson de la pâte : thermostat 170°  10 mn à blanc
Puis cuisson de la tarte 20 mn

Réalisation :

La pate

Au robot, à la feuille, mélangez le jaune d’œuf avec le beurre ramolli. Ajoutez le lait froid puis la farine et le sel. Formez une boule et placez la pâte au réfrigérateur pour 1 heure. Si votre pate vous parait trop souple, n’hésitez pas à rajouter un peu de farine.
Au bout d’une heure (pas plus, sinon votre pate sera trop dure à étaler), étalez la pâte et garnir un moule pour 4 personnes
Enfournez pour 10 mn
La garniture
Lavez rapidement les champignons, enlevez les bouts terreux et détaillez-les en lamelles
Emincez les échalotes. Faites revenir dans un peu d’huile d’olive les échalotes et les champignons. Réservez.
Fouettez les œufs avec la crème fraiche .Salez, poivrez.

Garnissez le fond précuit de la tarte de champignons et de petits morceaux de bleu d’auvergne. Recouvrir du mélange œufs-crème et enfournez pour environ 20 mn




mercredi 28 mars 2018


Pesto roquette, graines de courge et amandes



Sur des pâtes, dans un potage, en apéritif avec des crudités…..
Le pesto est toujours très intéressant à utiliser car toujours très riche en saveurs ! Et on peut le combiner à l’infini ! Là je l’ai réalisé avec de la roquette pour sa légère amertume et des amandes et graines de courge pour l’adoucir.

Vous allez ADORER




Pour un pot de la taille d’un petit pot de confiture, il vous faudra :
Un très très gros bouquet de roquette
60 g d’amandes
60 g de graines de courge
1 gousse d’ail
10 cl d’huile d’olive

dans un premier temps mixer les graines de courges et les amandes
mixez en un peu plus et garder les pour mettre sur vos salades, c'est trop bon!!!
dans un deuxième temps mixez ensemble tous les ingrédients et............
 c'est prêt

jeudi 22 mars 2018


le fraîcheur chocolat de pierre Hermé




Quand on dit »pierre Hermé »nommé meilleur pâtissier au monde, et quand on propose dans son blog de réaliser un de ses gâteaux « phare », on pense : ouille, ouille, ouille !!!!Trop difficile, trop long, trop compliqué !
Et bien non ! Ce gâteau est tout à fait réalisable ! bien sûr il vous faudra un peu plus de temps que pour la confection d’un gâteau au yaourt (forcément!!!), il vous faudra vous y prendre la veille pour la première partie du gâteau et il faudra vous munir d’ustensiles un peu plus spécialisés.
Allez c’est parti !







Ce gâteau se réalise en 3 temps :


La confection du biscuit et
La confection du crémeux chocolat qui se font la veille

Le glaçage qui se réalise le jour même

Pour les ustensiles, il vous faudra :

un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre. Le mieux étant d’utiliser un cercle extensible car au moment de verser le crémeux au chocolat, il faut légèrement resserrer le cercle pour que le crémeux ne coule par dessous.
du rhodoid , sorte de ruban transparent qui est enroulé autour du gâteau pour un résultat sans bavure ! Mais vous pouvez vous en dispenser, compte tenu qu’un glaçage recouvre le gâteau ce qui permet de masquer les imperfections !le rhodoid s’achète dans des magasins spécialisés ou sur le web.

Réalisation :

Il vous faudra :

Biscuit au chocolat :
115 g de beurre
70 g de chocolat le mieux étant d’utiliser du chocolat valhrona mais tout autre bon chocolat à pâtisser fera l’affaire
2 œufs
100 g de sucre
60 g de farine T55
100 g de noix de pécan

Crémeux au chocolat :
24 cl de lait entier
24 cl de crème liquide entière
3 jaunes d’œufs
75 g de sucre
190 g de chocolat noir à pâtisser type valrhona
1,5 feuille de gélatine bio de préférence

Le glaçage au chocolat :
115 g de chocolat noir à pâtisser
4 cl de crème liquide
10 g de beurre
60 cl de crème épaisse
 45 g de sucre
 12,5 cl d’eau

Préchauffer votre four à 150°

On commence par la réalisation du biscuit

Faire torréfier 5 mn les noix de pécan au four. Retirer les du four et laisser les en attente.
Faire fondre soit au bain –marie soit, plus rapide, au micro-onde , le chocolat. Ajouter le beurre en petits morceaux et faire fondre dans le chocolat chaud. Si le beurre a du mal à fondre remettre le tout 15 s aux micro-onde.
Dans un saladier ou dans le bol du robot, battre le sucre et les jaunes. Ajouter le mélange beurre –chocolat puis la farine. A la main ajouter les noix de pécan et remuer à l’aide d’une spatule.
Verser la pâte dans le cercle que vous aurez préalablement entourer d’aluminium( ceci afin que la pâte ne déborde pas par en dessous !!!)
Enfourner pour 15 mn environ.

Le crémeux au chocolat

Faire fondre la gélatine dans un grand bol d’eau froide
Faire fondre le chocolat, soit au bain-marie, soit au micro-onde
Battre les jaunes avec le sucre, puis ajouter le lait et la crème. Verser dans une casserole et faire cuire la crème jusqu’à épaississement comme une crème anglaise. Hors du feu, ajouter la gélatine et bien remuer pour bien l’incorporer. Verser sur le chocolat et bien amalgamer.

Sortir le biscuit du four. Enlever l’alu.
Le démouler et le laisser refroidir sur une grille à pâtisserie.
Entourer le d’une feuille de rhodoide et le remettre dans le cercle à pâtisserie (s’il est extensible, resserrer le bien !)
Verser le crémeux au chocolat dans le cercle. Couvrir avec du papier alu et mettre au congélateur toute une nuit.

Le lendemain, préparer le glaçage :

Faire chauffer la crème liquide et verser sur 50 g chocolat pour le faire fondre. Si le chocolat a du mal à fondre, remettre au micro-onde 10s.bien lisser à la spatule et ajouter le beurre. Bien amalgamer à nouveau .Dans une casserole, faire chauffer l’eau, le sucre, la crème épaisse et les 65 g de chocolat restant. Verser sur la ganache.
Laisser refroidir jusqu’ à ce que le glaçage atteindre 35° 

Sortit alors le gâteau du congélateur, le démouler, enlever le rhodoide et le placer sur une grille à pâtisserie. Verser dessus le glaçage.
Pour cette opération, il faut absolument que le gâteau soit très froid afin que le glaçage prenne bien.
Mettre le gâteau sur un plat de service et le placer au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.


jeudi 8 mars 2018


Velouté de pois cassés au romarin, graines de courge



De plus en plus addict aux soupes et veloutés en tout genre, je me suis lancée dans la réalisation de ce délicieux velouté de pois cassés, qui, parfumé au romarin, sent bon la garrigue.
Pour l’agrémenter davantage, quelques graines de courges torréfiées et mixées





Temps de préparation : 15 mn
Temps de cuisson : 1h environ

Pour 4 personnes (en tant qu’entrée, sinon si vous servez le velouté en plat principal, doublez les proportions)

250 g de pois cassés
1 bel oignon
1 gousse d’ail
Une branche de romarin
20 cl de crème liquide
1 litre et demi d’eau
1 cube de bouillon de volaille bio
Sel poivre
Huile d’olive

Préparation :

Dans un peu d’huile d’olive, faire revenir l’oignon émincé
Lorsqu’il devient translucide, ajouter les pois cassés, l’eau, le cube de bouillon de volaille, la gousse d’ail et la branche de romarin.
Laisser mijoter à feu doux pendant 1h et demi environ.
Ajouter le sel en fin de cuisson, ce qui permettra une cuisson plus rapide des pois cassées.
Poivrer. Retirer la branche de romarin. Ajouter la crème fraiche et mixer
Parsemer votre velouté de graines de courge qui vous aurez torréfiées et légèrement mixées
Pour un gout plus prononcé en romarin vous pouvez laisser dans votre soupe les feuilles et mixer. C’est encore meilleur !!




mercredi 21 février 2018


Flan   parisien







Il paraîtrait que l’on dégustait déjà le flan parisien à la cour d’Henri IV !!!
Ce flan, également nommé flan pâtissier est très proche d’autres pâtisseries comme le Pastel de Nata portugais et, est, un vrai petit délice. Celui que je vous propose aujourd’hui est sans pate car il existe aussi également la version avec pâte brisée, mais personnellement je trouve que le flan se suffit à lui-même.










Temps de préparation : 15 mn
Temps de cuisson : 35 mn
Prévoir : un cercle à pâtisserie de 18 cm ou un moule à tarte de la même dimension

Pour 4 personnes il vous faudra
50 cl de lait
125 g de crème liquide
125 g de sucre semoule
5 jaunes d’œufs
50 g de maïzena

Préparation :

Dans un récipient fouettez ensemble les jaunes d’œufs, le sucre et la maïzena.
Faire bouillir le lait et la crème et verser le mélange sur la préparation précédente. Remettre sur le feu jusqu’à épaississement de la crème. Versez-la dans un plat type plat à gratin et recouvrir d’un film étirable.
Placez au frais jusqu’au refroidissement complet

Préchauffez votre four à 180 °

Sortez votre crème refroidie et fouettez la.
Versez-la dans un moule ou un cercle beurré et fariné.
Enfournez pour 35 mn.
Laissez refroidir avant de déguster.