lundi 21 janvier 2019


Tarte poires- chocolat




Les poires et le chocolat ont toujours fait bon ménage, même très bon ménage et cette tarte poire chocolat que je sers depuis de nombreuses années en est un très bon exemple ! Je ne pensais pas mettre un jour cette tarte très « familiale » sur mon blog, mais la dernière fois que je l’ai réalisée, mes amis, qui l’ont vraiment appréciée, m’ont dit que c’était quand même dommage ! Alors  voilà je vous partage une de mes recettes « maison »






Pour une tarte de 8 personnes

Pour la pâte

250 g de farine

185 g de beurre mou

25 g de lait tiède

1 jaune d’œuf

2 Cc de sucre en poudre

1 Cc de fleur de sel

Pour la garniture :

120 gr de chocolat noir à pâtisser type Valhrona
2 œufs
20 cl de crème fraiche épaisse
20 cl de lait
1 grosse boite de poires au sirop 
75 g de cassonade

Préparation de la pâte, au moins 1h à l’avance, voire la veille

Dans la cuve du robot équipé de la feuille, mélanger :
Le beurre mou et le jaune d’œuf. Ajouter le lait, le sucre. Mélanger à nouveau. Ajouter alors la farine et le sel et mélanger rapidement pour éviter que la pâte ne devienne élastique.
Former une boule, envelopper la dans du film étirable et placer au frais.

Préparation de la garniture :

Pour les poires au sirop, le plus simple est d’utiliser une boite de poires au sirop, et c’est très bien. La dernière fois que j’ai fait cette tarte, j’ai voulu faire mes propres poires au sirop et en fait, c’est un peu plus de travail, mais pas trop quand même!!!!et c’est vrai que c'est meilleur !!!

Pour faire des poires au sirop, rien de plus simple
 Il faudra :

3 poires bien goûteuses
2 verres d’eau
1 verre de sucre

Réaliser le sirop en faisant chauffer l’eau et le sucre. Quand le mélange commence à bien bouillonner, plonger y les poires pelées, coupées en 2 et débarrassées des pépins et du centre dur. Laisser cuire environ 10 mn. Les poires doivent être bien tendres.

Faire fondre le chocolat
Mélanger les œufs et le crème fraîche

Étaler la pâte en farinant un plan de travail et garnir un moule à tarte.
Étaler le chocolat sur le fond de la tarte. Inciser les moitiés de poires en partant du haut afin de former un éventail et déposer les sur le chocolat. Verser le mélange œufs -crème et enfourner pour 35 à 40 mn.
Avant de servir votre tarte, saupoudrer la de  cassonade et la remettre au four FONCTION GRILL .attention, cela va très vite !
Ne laisser pas votre tarte brûler !!!
Servir aussitôt.



mardi 15 janvier 2019


Butter chicken



Parmi les cuisines du monde, l’une de celle que je préfère, hormis les cuisines thaïlandaise et  libanaise que j’adore, la cuisine indienne me plait beaucoup car très riche en saveurs épicées mais également très variée : beaucoup de plats à partir de diverses sortes de viandes ou poissons, mais aussi toute une cuisine végétarienne très savoureuse.

Aujourd’hui je voulais vous faire découvrir mon plat indien favori : le butter chicken  . Ce plat, comme son nom l’indique, est à base de poulet mais aussi de noix de cajou et divers épices dont le garam massala typique de la cuisine indienne.




Pour 4 personnes, il vous faudra :

500 gr de filets de poulet
1 oignon
2 gousses d’ail
Un morceau de gingembre d’une valeur d’une noix
150 g de noix de cajou
1 boite de tomates concassées (400g)
1cs de concentré de tomate
1 Cs1/2 de cumin en poudre
1 Cs 1/2 de paprika
 1 Cs 1/2 de coriandre moulue
½ Cc de piment d’Espelette : ce plat ne nécessite pas forcément d’être très épicé. Mais j’aime bien néanmoins ajouter un peu de peps avec le piment d’Espelette qui a le mérite d'épicer"gentiment"

4 Cs de garam massala
½ citron vert
15 cl de bouillon de poulet : soit vous réaliser votre bouillon vous-même : la recette est ici, soit vous prenez un ½ cube de bouillon de volaille déshydraté que vous diluer dans 15 cl d’eau chaude.
La moitié d’un yaourt à la grecque
50 g de beurre
3 CS de crème fraiche épaisse
Sel, poivre

Préparation

Commencer par préparer la marinade

Hacher ensemble l’ail et le gingembre
Dans un récipient, mélanger : la ½ du mélange ail-gingembre , le concentré de tomate, le yaourt, le jus du demi citron et 2 Cs de garam massala. Mélanger .Découper le poulet en dés et placer le dans la marinade en remuant bien pour que tous les morceaux en soient bien imprégnés. Placer au frais pour 1h environ .Vous pouvez aussi faire cette étape de la préparation la veille. Cela n’en sera que meilleur.

Mixer la moitié des noix de cajou avec ½ verre d’eau. Réserver.

Hacher l’oignon et le faire revenir avec la 2e moitié du mélange ail-gingembre dans un peu d’huile ou de beurre. Lorsque l’oignon commence à devenir transparent ajouter tous les épices : coriandre, cumin, paprika et le restant du garam massala. Remuer pendant 5mn, le temps que les épices embaument. Ajouter les morceaux de poulet et les faire revenir de tous les côtés. Ajouter la tomate concassée, le yaourt, la purée de noix de cajou, le beurre et le bouillon de poulet. Saler, poivrer et ajouter le piment d’Espelette. Laisser cuire à feu doux environ 20 à 30 mn. Si en cours de cuisson la sauce s’assèche, rajouter un peu d’eau.

Au moment de servir ajouter la crème fraîche, remuer et servir ce délicieux butter chicken accompagné d’un simple riz basmati































mardi 8 janvier 2019


La pâte feuilletée inversée
Et on y croit……..




Cette année c’est galette des rois avec la pâte feuilletée inversée !
Mais pourquoi ??? J’ai voulu tester la différence avec la pâte feuilletée classique, celle dont je vous ai déjà donné la recette ; car lorsque que vous lisez ou écoutez les grands pâtissiers ils ne jurent que par la pâte feuilletée inversée pour réaliser la galette des rois! Alors qu’à cela ne tienne, je tente le coup et….advienne que pourra !
En fait, rien de moins ou de plus compliqué ! Si vous connaissez déjà le principe de la pâte feuilletée, vous savez que pour réaliser le pâton on enferme le beurre dans la détrempe. Là c’est le contraire on enferme la détrempe dans le beurre !et si détrempe et pâton ne vous dise rien
Ne partez pas, je vais tout vous expliquer !!


Pour cette recette, je me suis servie de la recette de Christophe Felder publiée dans la bible de la pâtisserie : Pâtisserie et des conseils de préparation de Philippe Conticini .
Cette recette est conçue pour réaliser 1,2 kg de pâte. Comme il faut compter environ 500 g de pâte pour une galette de 6 à 8 personnes, vous pouvez congeler des pâtons de 200 ou 250 g pour vos prochaines réalisations.

Pour la pâte, il vous faudra :

350 g de farine de type 55
115 g de beurre fondu froid
15 cl d’eau froide
18 g de fleur de sel
1 cc de vinaigre blanc

Pour le beurre farine

375 g de beurre de très bonne qualité : je vous conseille un beurre des
Charentes AOC
150 g de farine de type 45

Préparation de la pâte

Dans un récipient, diluer le sel avec l’eau et le vinaigre .Il faut que le sel soit vraiment bien dissout.
Dans le bol d’un robot muni du crochet, verser la farine, le beurre l’eau vinaigrée et battre rapidement jusqu’à obtenir une boule homogène. L’aplatir pour former un rectangle ; envelopper le dans du film alimentaire et placer le au frais pour 2h.




Préparation du beurre farine

Dans le bol du robot muni de la feuille placer le beurre que vous aurez découpé en morceaux. Ajouter la farine et battre afin d’obtenir une boule que vous aplatirez en rectangle. Envelopper le beurre farine dans un film alimentaire et placer le au frais pour 2h


.

Au bout du temps de repos, qui peut être plus long (vous pouvez même laisser la pâte et le beurre farine toute une nuit), sortez le beurre et étaler le en un rectangle de 25 cm sur 15.
De la même manière, sortez la détrempe du frigo et étaler la en un rectangle qui fasse la moitié du premier (la pâte).Placer la détrempe au milieu du beurre fariné. Rabattre les 2 bords de beurre, avant et arrière, sur la détrempe de telle manière que les bords se touchent et que celà emprisonne bien la détrempe.

 Faites faire à votre pâte un quart de tour de telle manière que la pliure qui était horizontale se retrouve verticale.si la pliure est à droite, à chaque fois que vous ferez un tour, la mettre à droite
C’est un premier tour simple



.
 Etaler en un rectangle d’une épaisseur d’environ 8 à 9 mm. Rabattre le bord supérieur droit au tiers puis faire de même avec le bord inférieur qui viendra recouvrir l’ensemble de la pâte.
 C’est un deuxième tour simple




Plier maintenant la pâte en 2 comme un portefeuille. Envelopper la dans du film étirable et laisser reposer au frais 2h.


Au bout du temps de repos, recommencer l’opération en faisant 2 tours : placer votre pate sur le plan de travail légèrement fariné en mettant la pliure à droite. Etaler la pâte en un rectangle de 8 à 9 mm d’épaisseur. Rabattre le bord inférieur (si pour le deuxième tour vous avez commencé par le haut) au tiers, puis le bord supérieur sur le bord inférieur. Faites un quart de tour à droite.( premier tour) et recommencer pour le deuxième tour. On remet au frais pour 2 h et on recommence l’opération encore une fois et
la pâte est prête à être utilisée.






jeudi 6 décembre 2018


Terrine de coquilles Saint-Jacques







Un avant-gout des fêtes avec cette délicieuse terrine de coquille Saint-Jacques hyper simple à réaliser.
C’est la pleine saison des coquilles Saint-Jacques et on les trouve en ce moment coquillées à des prix très abordables : compter environ 6 à 7 coquilles par kilo. Vous pouvez les acheter maintenant et les congeler dé-coquillées pour réaliser votre terrine au moment des fêtes
je vous conseille de préparer cette terrine 1 jour à l'avance, ce qui peut s'avérer très pratique quand on prépare un repas de fêtes.Cette terrine comme toutes les terrines à base de poisson rendra de l'eau après la cuisson.Il suffit de la laisser dégorger au moins une 1/2 journée puis de l'envelopper dans du film alimentaire pour qu'elle se tasse.









 Pour une terrine de 6 à 8 personnes :


2 filets de cabillaud
18 noix de coquilles Saint-Jacques
5 Cs de crème fraîche épaisse

55 g de gruyère râpé
½ verre de lait
6 œufs
1 petit bouquet de ciboulette
Sel poivre
1 pincée de piment d’Espelette

Matériel : un moule à cake

Préparation

Préchauffer votre four à 180°( cuisson au bain-marie)

Si vous achetez des coquilles entières ,décoquillez les en les détachant du muscle avec la pointe d’un petit couteau. Enlevez délicatement le corail.
Hachez grossièrement 9 coquilles avec les filets de cabillaud.
Mélangez parfaitement les œufs, le lait, la crème, le gruyère .Saler, poivrez et ajouter la pincée de piment d’Espelette. Ajoutez-y les noix et poisson hachés.
Hachez la ciboulette.
Escalopez les noix restantes.

Beurrez un moule à cake. Versez-y la moitié de l’appareil œuf-poisson. Déposez délicatement les escalopes de coquilles.
Recouvrir avec la ciboulette hachée. Recouvrir avec le corail des coquilles. Versez très doucement le restant de l’appareil œuf-poisson.
Mettre au four au bain marie pour 30 mn environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.



dimanche 2 décembre 2018


Banana-bread,mais pas que….



Pas que, pourquoi ???
Le banana bread, cake d’origine australienne est un cake à base de bananes écrasées, mais voilà chacun peut y rajouter sa petite touche :Chocolat ou pas chocolat, fruits à coques ou pas, épices ou pas……..J’ai choisi de le réaliser avec du chocolat Dulcey au petit gout caramélisé très en accord avec la banane, des noix (c’est la pleine saison) et de la cannelle !









Pour réaliser un cake banana bread il vous faudra :

210 g de farine
¾ cc de levure
¾ cc de bicarbonate
2 œufs
100 g de sucre : j’ai choisi d’utiliser 50 g de sucre semoule et 50 g de sucre de fleur de coco dont le gout est très proche du rapadura. Son gout est relevé et très parfumé .Vous le trouverez dans les épiceries bio.
90 g de chocolat Dulcey ou autre chocolat
130 g de beurre
3 bananes très mures
50 g de cerneaux de noix
½ cc de cannelle en poudre

Réalisation du cake

Préchauffer votre four sur 180°

Beurrer un moule à cake.
Commencer par écraser les bananes à la fourchette.
Hacher les noix et le chocolat en morceaux.
Dans le bol du robot mélanger les sucres et les œufs. Ajouter le beurre ramolli et les bananes écrasées. Bien mélanger.
Ajouter la farine, la levure, bicarbonate et la cannelle .Mélanger rapidement.
Ajouter les morceaux  de noix et de chocolat en morceaux et mélanger à la spatule.
Verser la pâte dans le moule à cake et enfourner pour 35 mn.


lundi 12 novembre 2018


Cupcakes noix, jambon de pays


Comment résister à ces délicieux cupcakes salés ?
ils sont aussi beaux que bons et sont donneront un petit coté "so chic"à vos apéritifs 
Munissez-vous de jolis moules à cupcakes et là, vos  jolis petits gâteaux auront « la classe » !!!Et votre apéritif aussi !!








 Pour une douzaine de cupcakes il vous faudra 
 165 gr de farine
1 sachet de levure
10 cl d’huile (d’olive de préférence)
12,5 cl de lait
3 belles tranches ou 4 petites, de jambon de pays
24 cerneaux de noix
3 œufs
Sel, poivre

Pour le topping
150 g de fromage philadelphia
10 cl de crème fraiche liquide, entière






Préchauffer votre four, thermostat 180°

Commencer par hacher grossièrement 12 cerneaux de noix et le jambon de pays. Réserver.

Dans le bol du robot mélanger les œufs, l’huile et le lait.
Quand le mélange est homogène, ajouter la farine et la levure.Saler,poivrer.
Ajouter les noix et le jambon .Mélanger à la spatule.

Verser la pâte au ¾ dans les moules à cupcakes.
Enfourner pour 20 à 25 mn

Pendant ce temps préparer le topping :

Au préalable, vous aurez pris soin de placer le bol du robot, le philadelphia et la crème au réfrigérateur afin que votre topping monte parfaitement.
Dans le bol du robot fouettez ensemble le fromage et la crème. Placer la crème montée dans une poche à douille munie d’une douille dentelée.
Lorsque les cupcakes cuits auront bien refroidi dresser le topping sur chacun d’entre eux. Placer dessus chaque cupcake un cerneau de noix.




mardi 6 novembre 2018


Cake au fromage de chèvre frais, olives et menthe




Toujours sympa à l’apéritif, je ne me lasse pas des cakes salés que l’on peut inventer selon son humeur, selon la saison et selon ce que l’on a dans ses placards !!!
L’alliance de fromage de chèvre frais, des olives et de la menthe donne un cake très moelleux et très parfumé à dévorer sans modération !





Pour réaliser ce cake, il vous faudra :
180 g de farine
1 sachet de levure
50 g d’huile d’olive
3 œufs
250 g de fromage de chèvre frais
Une vingtaine de feuilles de menthe
80 g d’olives noires dénoyautées
sel,poivre

Préchauffer votre four thermostat 180°
Dans le bol du robot mélanger les œufs, l’huile d’olive et le fromage de chèvre. Ajouter la farine et la levure.Saler,poivrer. Mélanger rapidement.
Ajouter les feuilles de menthe ciselées, les olives hachées et mélanger à la spatule.
Beurrer un moule à cake, le remplir de la pâte à cake et enfourner pour 35 mn.




lundi 15 octobre 2018


Macarons cerise-chocolat



Des macarons, oui, oui, encore et toujours…..
Alors oui, ce n’est plus du tout la saison des cerises !mais qu’à cela ne tienne j’avais envie de macarons cerise ! Alors direction mon magasin de produits surgelés et retour à la maison avec mon paquet de cerises congelées !!




Pour la ganache, à préparer la veille :

120 g de chocolat blanc de très bonne qualité

120 g de crème liquide entière

60 g de coulis de cerises

Pour le coulis de cerises
200 g de cerises congelées :
150 g de sucre


Dans une casserole (ou au thermomix), faites chauffer les cerises et le sucre Laissez cuire 10 mn à partir de l’ébullition.

Mixez

Pour la ganache, faites chauffer 60 g de crème liquide et versez la sur la chocolat. Remuez pour faire fondre le chocolat afin de réaliser une ganache bien brillante.

Ajoutez le coulis de cerises, puis le restant de crème froide.

Placez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Placez alors la crème dans le bol du robot et montez-la au fouet pendant au moins 5 mn

 Réalisation des coques
100 g de sucre glace

100 g d’amande en poudre

2 fois 40 g de blancs d’œufs

25 gr de sucre en poudre

Et pour le sirop :

100 g de sucre

35 g d’eau
Colorant alimentaire rose ou rouge: j’ai pour la première fois utilisé du colorant alimentaire naturel rose! Comme je ne savais pas trop comment il allait réagir, j’en ai mis peu (2 pointes de couteau) et le résultat est assez clair et donc mes coques sont rose pale. Mais cela va très bien avec la couleur de la ganache qui, du coup est elle aussi rose clair. 

 Mixez le sucre glace et la poudre d’amande pour obtenir un mélange 
 homogène :C’est le TANT pour TANT .
 Lui ajouter 40 g de blancs d’œufs non montés

 Montez les 40 g de blancs restants en neige et ajoutez en trois fois 25 g de sucre en poudre. 


 Pendant ce temps, réalisez le sirop :

 Faites chauffer le sucre et l’eau.

 Lorsque le sirop atteint 115°(le mélange fait des petits bouillons et devient sirupeux), retirez la casserole du feu et versez le sirop encore chaud en un mince filet sur les blancs en neige, à petite vitesse. Laissez le robot tourner jusqu’à refroidissement.C’est la meringue à l’italienne.









C’est à ce moment qu’il faut ajouter le colorant.
Mélangez la meringue italienne au tant pour tant. C’est le macaronnage et, certainement le moment le plus délicat car il faut obtenir un mélange ni trop liquide, ni trop épais.

Pour cela, pour mélanger partez toujours du centre et ramenez votre Maryse (spatule en silicone) vers l’extérieur du récipient.

Remplir une poche à douille munie d’une douille n°8 avec le mélange et déposez des ronds de pâte sur une plaque (de préférence trouée) revêtue d’une feuille de papier sulfurisé

Laisser croûter au minimum 30 mn (cela dépend de la température de votre pièce)


Il faut que lorsque vous touchez les coques, elles ne collent plus au doigt.

Enfournez vos coques pour 12 à 15 mn en superposant la plaque sur une autre plaque froide. Le temps de cuisson dépend de votre four. Essayez une première fournée à 15 mn et voyez le résultat .Si vos coques vous paraissent trop cuites diminuez un peu le temps de cuisson.
Si vous avez plusieurs fournées, attendez que les plaques refroidissent bien.



Si elles sont bien réussies, elles doivent avoir une jolie collerette.


Mettre la crème dans une poche à douille munie d’une douille 8 ou 10 et garnissez les coques de macarons.
Laisser les macarons au frais pendant au moins 24h avant de les déguster !!